Header statistic block

La dernière contribution
La meilleure vidéo
Les dernières commentaires
Portrait de admin
admin

Petitlien fr/63d4

Portrait de Ha Matka
Ha Matka

À faire !

Portrait de Ha Matka
Ha Matka

C'était super !

Portrait de Phuong Phénix
Phuong Phénix

I remember my first time playing the Phoenix game in the rain like that. It was...

IDOLE (11) - ELKO

le pouvoir de fascination

 

 

« Quand on parle de la foi, c’est qu’on a perdu le savoir. »

 

Carl GUSTAVE JUNG, lettre à M. H. du 17 mars 1951

 

 

 

Le Monde de L’Idole :

 

Mégalomanie

Amour-propre

Idolâtrie

Emprise

Fascination

Image

Narcissisme

Orgueil

Célébrité

 

L’Idole marque la fascination « hypnotique » que le sujet occasionne, et non celle dans laquelle il plongerait. Cette Flamme est celle de l’envoûtement actif : une personne qui se fait admirer, un événement obnubilant, une relation qui nous subjugue. L’Idole poussée à l’extrême produit des idolâtres, des personnes prêtes à offrir leur temps, leur sueur et leur intégrité pour satisfaire le bon vouloir d’une figure déifiée – le dessin, représentant des scènes de possession et d’auto-torture, montre assez les fortes connotations sexuelles, religieuses et sacrificielles de cette Flamme emplie de folie et de tourment.

 

Plus communément, L’Idole a une cour de dévoués à son service. Elle désigne des situations d’emprise psychologique, où le sujet est l’objet d’un culte plus ou moins explicite, ou tout du moins d’une vive adoration. Plus généralement, cette Flamme caractérise tout ce qui s’impose comme figure centrale à aimer, vers laquelle converge les attentions, et qui peut éveiller une adhésion non de type addictif (9.La Rose) mais de type médiatique, voire quasi-religieux. L’Idole engage la foi, non la raison. On la prie, on la suit, on la croit. L’espoir dépend de ses bonnes grâces, car on se projette en elle. Elle signe un processus de reconnaissance ou de sacralisation, qui confère au sujet le halo d’une entité admirable et hors du commun.

 

 L’Idole en proverbes:

 

 « Le fascinateur se fascine lui-même. »

 

 « La vénération brise tous les miroirs. »

 

 « Qui fait l’idiot oublie qu’il est idole ; qui fait l’idole oublie qu’il est idiot. »




Voulez-vous créer une entrée ?