Header statistic block

La dernière contribution
La meilleure vidéo
Les dernières commentaires
Portrait de admin
admin

Petitlien fr/63d4

Portrait de Ha Matka
Ha Matka

À faire !

Portrait de Ha Matka
Ha Matka

C'était super !

Portrait de Phuong Phénix
Phuong Phénix

I remember my first time playing the Phoenix game in the rain like that. It was...

RACISME

 

 

Une définition claire du racisme, par Claude Lévi-Strauss :

 

« Une doctrine qui prétend voir dans les caractères intellectuels et moraux attribués à un ensemble d’individus, de quelque façon qu’on le définisse, l’effet nécessaire d’un commun patrimoine génétique. »

 

Génocides arménien, juif, tzigane, cambodgien, tutsi, bosniaque : autant de crimes contre l’humanité qui ont ponctué d’horreur le xxe siècle, fruits d’un rejet de la différence associé à la recherche d’un bouc émissaire.

 

La race – c’est-à-dire le fait d’être né – sert alors de critère arbitraire pour laisser libre cours à la haine. Nourri d’allusions, de sous-entendus, de faux débats, le racisme du xxie siècle ne risque-t-il pas d’être plus discret, insidieux et « respectable » ? Et donc plus difficile à combattre ? Comment nous débarrasser des préjugés racistes dont nous héritons par notre éducation et par le contexte socioculturel ?

 

« Il n’y a pas de haines de races, parce qu’il n’y a pas de races. Les penseurs débiles, les penseurs du dessous de la lampe, classent et « couvent » des races purement livresques que le voyageur impartial et l’observateur sympathique cherchent en vain dans la réalité de la nature, où le victorieux amour et l’appétit turbulent font ressortir au contraire l’universelle identité de l’homme. L’âme émane, pareille et éternelle, des corps différents de forme et de couleur. Celui qui fomente et propage la différentiation et la haine des races pèche contre l’Humanité. » (José Marti).

 

 

Voulez-vous créer une entrée ?