Header statistic block

La dernière contribution
La meilleure vidéo
Les dernières commentaires
Portrait de admin
admin

Petitlien fr/63d4

Portrait de Ha Matka
Ha Matka

À faire !

Portrait de Ha Matka
Ha Matka

C'était super !

Portrait de Phuong Phénix
Phuong Phénix

I remember my first time playing the Phoenix game in the rain like that. It was...

MASQUE (6) - WEKSO

l’emprise du rôle



« Son combat est à l’inverse de celui de l’acteur : il n’essaie pas d’entrer dans un rôle, il s’efforce au contraire de lui échapper. Mais c’est là ce qu’il ne peut pas faire. »


Arundhati ROY, Le Dieu des Petits Riens

 


Le Monde du Masque :


Facticité

Clandestinité

Intrigues

Trahison

Simulation

Tromperie

Perversité

Roublardise

Faux-semblant

 

 

 

La pièce la plus remarquable de ce cabinet de curiosité naturaliste : Un Masque où deux visages se confondent en un troisième œil saisissant. Le Masque est rose, une couleur fusionnant la passion vivante des tons rouges et l’innocence irréelle des tons blancs. Il manifeste la vie pour cacher la mort, et vice versa. Il permet d’avancer sans se montrer, de participer sans se donner, de paraître sans se laisser saisir, de fuir tout en restant là. Il se complaît en paradoxes mais ne présente qu’une image lisse, policée.

 

Le Masque trompe son monde, sans toutefois duper le masqué, comme -19. La Perle Folle, l’illusion sur soi-même. S’il laisse mal en point son porteur, c’est en le rendant dépendant de son pouvoir de prestidigitation et d’impunité, une dépendance à payer au prix fort : infidélité (passant pour de la fidélité), fourberie (passant pour de la franchise), onde de choc prenant les traits de l’onde de charme. « Passer pour » : tel est son verbe, son passif, son mode opératoire. La politesse et les bienséances lui fournissent d’excellents alibis ; l’usurpation, l’arnaque et l’imposture, son lot quotidien de frissons. Flamme du bluff social aliénant la personnalité, de l’inauthenticité dictant ses valeurs hypocrites, de l’évènement qui se montre sous un faux jour, de l’être qui passe pour ce qu’il n’est pas : une entité unidimensionnelle, sans relief ni contradiction.

 

 Le Masque en proverbes:

 

 « Nous ne savons plus où cacher nos masques dans nos visages. »

 

 « Si tu ne peux pas combattre ton ennemi, embrasse-le ! »

 

 « Mens, mais souviens-toi ! »






Voulez-vous créer une entrée ?