Header statistic block

La dernière contribution
La meilleure vidéo
Les dernières commentaires
Portrait de admin
admin

Petitlien fr/63d4

Portrait de Ha Matka
Ha Matka

À faire !

Portrait de Ha Matka
Ha Matka

C'était super !

Portrait de Phuong Phénix
Phuong Phénix

I remember my first time playing the Phoenix game in the rain like that. It was...

TIGRE (5) - NAMORKO

la prédation implacable

 



« Ne cesserez-vous pas, enfin, ce carnage au bruit sinistre ? Ne voyez-vous pas que vous vous dévorez les uns les autres dans l’indifférence de vos esprits ? »


EMPÉDOCLE, Purifications


 

 Le Monde du Tigre :


Radicalité

Conflit

Blessure

Stress

Prédation

Agressivité

Cruauté

Intransigeance

Chasse

 

Le 5 est le nombre du Centre. Au centre de l’être, au centre de la jungle, au centre du territoire, se tapit un fauve agile et furtif, un carnassier qu’il ne vaut mieux pas déranger, ni même croiser sur son parcours. Or, le centre se croise toujours. Quand Le Tigre surgit de l’obscurité, il est déjà trop tard : sa férocité est meurtrière, ses griffes et ses crocs se plantent instinctivement dans nos centres vitaux, lacèrent l’essentiel, n’épargne que le superflu. Flamme de l’attaque-surprise et de la violence animale qui lèse l’intégrité de l’esprit.

 

L’instinct sauvage dans son versant agressif et impitoyable, voilà ce qu’incarne Le Tigre. Il inspire une terreur diffuse lorsqu’il n’est pas là, terreur qu’il transforme d’un bond en violence fatale. Le Tigre ne triche pas : il transpire la prédation, la non-compromission, la guerre personnelle. Le Tigre ne tergiverse pas : il frappe droit au cœur, sectionne les veines capitales et se montre d’une efficacité à toute épreuve dès qu’il s’agit de tuer. Il ne fait aucun prisonnier. Il est la mort personnifiée, trônant en haut de l’échelle alimentaire, et n’éprouvant aucune espèce de remords à blesser sans doser ses blessures, à bondir dans le dos, à s’acharner comme un diable sur sa victime et à jouer orgueilleusement avec sa carcasse, en gros chat cruel, à l’affût de tout ce qui remue sans son assentiment. Cette Flamme renvoie à la jouissance trouble du conflit et du pouvoir sur les plus faibles, aux situations de compétitions extrêmes et aux évènements déclenchant notre goût du « sang », bien au-delà du simple instinct de survie.

 

Le Tigre par Eva:

 

 « Mieux vaut la peur que l’effroi. »


 « Il faut faire face au tigre et fuir à reculons. »


 « Le tigre aussi a besoin de sommeil. »



Voulez-vous créer une entrée ?