Header statistic block

La dernière contribution
La meilleure vidéo
Les dernières commentaires
Portrait de admin
admin

Petitlien fr/63d4

Portrait de Ha Matka
Ha Matka

À faire !

Portrait de Ha Matka
Ha Matka

C'était super !

Portrait de Phuong Phénix
Phuong Phénix

I remember my first time playing the Phoenix game in the rain like that. It was...

Guerre


La Guerre (notation : G) est la septième Dimension du Monde, et correspond au défi obstiné.


Ses coordonnées spatiotemporelles la situent dans le futur affectif-effectif, autrement dit dans la projection relationnelle du sujet. Elle désigne les défis, les investissements, les enjeux, les objectifs que l’on se fixe et les stratégies mises en place.


Deux exemples :

* Si « la couleur blanche » est le sujet, sa Guerre représente ce à quoi le blanc s’efforce (il lutte contre l’obscurité, il éclaircit les autres couleurs, etc.).

* Si « l’éléphant » est le sujet, sa Guerre représente ce qu’il entreprend dans le monde (il fuit les braconnier, il veille sur son petit, il cherche un point d’eau, etc.).


Attention à la « sonorité » belliqueuse de cette Dimension : il s’agit d’une traduction du mot gal, intraduisible en français, qui évoque à la fois le « défi », l’« objectif », l’« horizon », et l’« impétuosité ». La Guerre correspond donc à l’investissement énergétique mobilisé pour parvenir à un but difficile à atteindre ou maintenir un cap. Telle est l’ambiguïté de cette Dimension ardente : l’« horizon » visé est à la fois présent et absent. On met tout son cœur et son intelligence dans un projet ; le projet existe en ce sens, mais en tant que projet, non en tant que déjà réalisé – réalisation qui correspond au Fruit. La Guerre désigne ainsi la voie où s’engagent l’Énergie pour que le Besoin aboutisse au Fruit. Un combat – non nécessairement âpre ou violent – pour faire advenir l’essentiel et transformer le présent. Toutes les interrogations sur la possibilité d’un changement ont intérêt à combler cette Dimension, comme celles qui portent sur la résistance aux épreuves, la bataille contre des énergies adverses, le rapport aux perturbations, aux affrontements et aux évènements périlleux. La Guerre, c’est le point sur lequel sont concentrés les efforts et les attentions. Si le Désir dit « je veux », le Besoin « je dois », l’Énergie « je peux », la Guerre dit « je vais », l’affirme haut et fort pour mieux se convaincre, se retrousse les manches et s’évertue vaille que vaille à tenir ses promesses. Elle signe l’émulation, la stratégie, les paris, la créativité, et, dans certains cas seulement, la fureur et le conflit.


Avec 3 Dimensions adjacentes (F, E et B), la Guerre donne 3 points d’onde de choc ou de charme pour la comptabilisation des ondes.

 

Dans La Guerre hors limites (Payot & Rivages, 2003), Qiao Liang et Wang Xiangsui pensent qu’il faut appréhender la guerre comme un processus qui s’étend à toutes les dimensions :

« La guerre est en train de sortir des limites du massacre sanglant et montre une tendance à la diminution du nombre de victimes, voire à sa réduction à zéro, associée à une intensité élevée : il s’agit d’un modèle de guerre entièrement nouveau représenté par la guerre informatique, la guerre financière, la guerre commerciale, etc. »


Voulez-vous créer une entrée ?