Header statistic block

La dernière contribution
La meilleure vidéo
Les dernières commentaires
Portrait de admin
admin

Petitlien fr/63d4

Portrait de Ha Matka
Ha Matka

À faire !

Portrait de Ha Matka
Ha Matka

C'était super !

Portrait de Phuong Phénix
Phuong Phénix

I remember my first time playing the Phoenix game in the rain like that. It was...

SOURCE FOLLE (-23) - PSAOKON

la lâche dispersion

 

 

 

« Constamment changent les idées et les opinions, rien n’engage jamais à rien.

Tout est marqué par une prodigieuse qualité d’oubli. »

 

Jacques ELLUL, Ethique de la Liberté, II

 

 

Le Monde de La Source Choquante :

 

Aléas

Fragmentation

Brouillon

Exubérance

Dispersion

Fuite

Impatience

Confusion

Eparpillement

 

Eva disait que notre modernité était celle de La Source Hantée – autre petit nom de La Source Folle. Elle diagnostiquait par là une ère d’éparpillements, de laxismes, d’ennuis à divertir et d’entraînements dans le désordre. Il y est bien question de flux, mais c’est pour fuir les responsabilités ; il y est bien question de foisonnement, mais c’est pour vanter la déconcentration, l’hystérie brouillonne et le « multitâche ». Cette Flamme est changeante et velléitaire. Elle signe la désertion, la dispersion, le manque de suivi et de rigueur. Aucun but ne la canalise, aucune valeur ne l’oriente : elle déborde de toutes parts et ne peut s’astreindre à suivre une seule voie. Anarchique et excentrique, elle n’écoute que son bon vouloir versatile et reste impossible à raisonner. Elle ne se « pose » jamais : ses orteils se transforment en gouttes d’eau, absorbées par le nuage d’or, et l’instabilité à la nébulosité se confond. Tout glisse, tout échappe, tout se démultiplie et s’épuise.

 

La Source Folle peut séduire par sa désinvolture à l’égard des codes et des normes. Adolescente éternelle, elle s’impatiente pour un rien, ne supporte le travail qu’au stade de l’ébauche et l’organisation qu’au stade de la rêverie potache. Mais contrairement au Voyage, rebelle et libre, La Source Folle demeure aliénée à sa propre agitation intérieure. Elle dilapide son essence, disperse sa semence aux quatre vents, oublie ses engagements, esquive les difficultés, évite les miroirs. Elle abandonne ce qu’elle a commencé, pour commencer de nouvelles choses – la « nouveauté » est sa passion, peut lui en importe les suites. Elle ne se retient jamais. Elle se détourne toujours. Elle emprunte toutes les voies à la fois. Elle s’embrouille dans ses contradictions et ses circonvolutions infinies. Elle s’abreuve du mouvement pour lui-même, et non pour où il mène. Elle ne s’appartient pas.

 

La Source Folle en proverbes:

 

« La source maudit l’itinéraire du fleuve. »

 

« Commets trois fois un péché, et tu finiras par croire qu’il est licite. »

 

« Sans digues pour son fleuve, la source est marécage. »

 

Voulez-vous créer une entrée ?